Que devrait-on faire pour un cerveau en bonne santé?

Author

Categories

Array

Share

cerveau Étant donné que le développement commence dans l'utérus, il est important que les mères soient nourries régulièrement avec une teneur élevée en acide folique. Les aliments comme les haricots, les pois, les épinards, les navets, les citrons et les oranges doivent être consommés comme supplément d’acide folique, ce qui doit être envisagé chez les adultes contre le risque de maladie d’Alzheimer et de démence.

Il est important de consommer des bananes, des légumineuses, de la viande, du poisson, du lait écrémé, du yogourt et des légumes à feuilles vertes contenant de la vitamine B. La vitamine B joue un rôle important dans le développement de la mémoire et de l'intelligence. Dans le même temps, la vitamine B aide à produire de nouvelles cellules et à préserver la structure des cellules existantes.

Pour que les fonctions cérébrales fonctionnent correctement et réfléchissent plus vite en renforçant la mémoire, les poissons riches en oméga-3 doivent être consommés à certains intervalles.

Afin de ralentir le déclin du cerveau avec le vieillissement; Les noix, les noisettes, les noix de cajou, les arachides, les graines de tournesol, les graines de sésame, les graines de lin doivent être consommés.

Alors que les raisins qui fournissent la sécrétion de dopamine augmentent la capacité de résolution de problèmes, des fruits comme la fraise, la myrtille contenant un pourcentage élevé d'antioxydants et des légumes comme la tomate et la carotte protègent le cerveau en améliorant la mémoire.

Le café turc, qui occupe une place importante dans notre culture, est l’un des principaux stimulants qui motivent le cerveau à travailler. La caféine contenue dans le café, qui stimule le cerveau, réduit la fatigue et augmente la concentration et la vigilance. Le café turc, qui est considéré comme un en-cas, présente des différences par rapport aux autres cafés considérés comme fabriqués en termes de construction, de présentation et de consommation. Café turc consommé avec un rituel, ainsi que les effets physiques créés en permettant une pause agréable pendant la journée, le cerveau a également pour effet de restaurer la motivation pour se reposer.

Comme dans le cas de la consommation de café turc, le temps consacré par la personne à vivre des moments particuliers de sa vie prépare le terrain à de nombreuses sécrétions hormonales. couché musique, passer du temps avec un ami, sportif même consommé avec plaisir nourriture stimule même la sécrétion de nombreuses hormones qui apportent le bonheur. Ces hormones, qui sont très importantes pour la santé du cerveau, stimulent le système limbique, qui contrôle le système des émotions humaines et est vital pour la mémoire.

développement technologie conjointement avec une grande décharge électromagnétique, en particulier dans les grandes villes. Le champ électromagnétique qui affecte la détection provoque une pollution par le stimulus, provoquant une surcharge du cerveau. Les champs électromagnétiques qui causent de nombreux problèmes tels que le problème de la focalisation, la distraction et l'oubli ne permettent pas au cerveau de se reposer et de se régénérer. Téléphone cellulaire capable de produire des effets électromagnétiques pendant le sommeil, période au cours de laquelle le cerveau se renouvelle le plus, TV les produits ne doivent pas être près de la personne. Si le cerveau commence la journée par un temps printanier avec un sommeil de bonne qualité, il est nécessaire de vivre les quatre saisons de la journée.

En plus d'avoir 4 saisons pendant la journée, il est important que le cerveau exécute le jour et la nuit aux moments appropriés. Comme dans le cas de l'alouette, la personne tire le meilleur parti des hormones telles que les stéroïdes, la mélatonine, qui sont sécrétées par le corps lors de la ponte dès le début de la journée. Grâce aux hormones sécrétées après le petit-déjeuner, qui sont constituées des nutriments appropriés, le cerveau commence sa journée comme un sol énergique et perceptif. Il est essentiel d'améliorer la qualité des heures de sommeil pendant lesquelles le cerveau qui bouge avec le rythme de remplissage et de décharge est mieux nettoyé et renouvelé.

La phrase «un rire hache un crayon yerleş qui est placé dans notre langue reflète réellement la vérité. Un rire copieux facilite l'apport d'oxygène au cerveau, tout en maintenant la pression artérielle en équilibre et en régulant les hormones. Pendant le rire, les nerfs crâniens inférieurs du cerveau travaillent en coordination, permettant une sécrétion accrue d'endorphine et l'activation de stimulants positifs. Tout comme la santé de la colonne vertébrale, 45 minutes de repos et 15 minutes de repos doivent être suivies pour la santé du cerveau. Riez pendant la journée, discutez avec un ami ou café les rituels tels que la réduction de la charge sur le cerveau doivent être assortis.

Il est connu que résoudre les énigmes est important pour la santé du cerveau et la mémoire. Cependant, les activités sociales effectuées pendant la journée sont bien meilleures que de résoudre des énigmes. Il est important pour une personne de se rendre dans l'environnement social, de passer du temps avec des amis ou d'aller chez sa famille après avoir résolu un casse-tête au lieu de rester seule et de résoudre des casse-tête pendant des heures.

L'exercice régulier et le sport, qui jouent un rôle important dans le contrôle de maladies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et la pression artérielle, ont des effets positifs sur le cerveau. En augmentant la sécrétion de l'hormone d'endorphine, appelée hormone du bonheur, les spores fournissent un mouvement plus constructif dans les relations humaines et constituent la base de l'augmentation du seuil de bonheur. L'exercice régulier devrait faire partie de la vie pour éviter les maladies neurodégénératives telles que la démence, la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson. Il convient de noter qu'une activité mentale correctement complétée est la base d'une activité sportive bien complétée.

Author

Share